Ville des fantômes à Hue au Vietnam

  • Blog 2

Ville des fantômes à Hue au Vietnam se trouve dans le village d'An Bang, le district de Phu Vang de la province de Thua Thien Hue. En suivante la route départementale 49B de Hue à Da Nang, les voyageurs verront l'endroit appelé ‘’Ville des Fantômes à Hue’’ avec des centaines de tombes colossales, colorées, de toutes formes…

Sous le soleil incendiaire à Hue mais de temps en temps, je sentais quand même le vent frais de la mer qui souffle. Je suivais le petit chemin désert; Parfois, je voyais la mer; parfois j’étais parallèle à la mer. Mais quand je me suis éloigné de plus en plus de la mer et les maisons étaient plus clairsemées…

Ville des fantômes à Hue au Vietnam

Brusquement, une chose sidérante a apparut devant mes yeux: Il y avait beaucoup de tombes des lignés qui étaient dispersées sur la route, dans les jardins, juste à côté des maisons. J’avais entendu dire que les habitants de Hue accordent une grande importance à la construction des tombes pour les ancêtres. Ils construisent les tombes des chefs de la lignée et les tombes des morts dans la famille qui se réunissent  autour, à un seul endroit... Mais, lors de votre petit déjeuner, vous voyez une maison à Hue avec sept tombes énormes ayant l’ornement sophistiqué dans le jardin, vous devriez être surpris à mort!

Les maisons d’un village à la campagne de Hue étaient de plus en plus dispersées, cédant la place aux marécages et aux tombes. Tout d'abord, il y avait seulement quelques unes, puis je voyais les tombes semblant être interminables. J’avais la chair de poule! En ce moment - là, c’était le midi, il n’y avait personne dans le cimetière.

La curiosité était le premier sentiment qui m’a envahit lorsque j’ai décidé de me diriger vers le village. C’était un tout petit village des pêcheurs, mais je n’ai vu personne. J’avançais vers les magnifiques tombeaux d’un village nommé "ville des fantômes " pendant un midi chaud à Hue…

Plus j’avançais, plus il y avait les tombes qui s'étendaient jusqu'au bord de la côte. Ces  tombes à Hue ont été construites par les enfants vivant loin de la famille. Ce sont les villas mais inhabitées au milieu du vent soufflant et le sable. Les portes étaient fermées, le silence régnait...

Plus je suis entré dans le village, plus j’étais étonné. La ville des fantômes à Hue était devant mes yeux! Les tombes avaient pleins de formes différentes, pleins de motifs colorés, de toutes tailles…Ces tombes se ressemblent aux maisons des morts. Il y avait aussi des arbres, les fleurs…qui poussaient bien.

Au lieu d’être effrayé en allant au cimetière, j’étais curieux de découvrir la tombe la plus belle, la plus grande... Les tombes ont été méticuleusement construites. J’ai vu beaucoup de motifs d’ornement copiés depuis les tombeaux des empereurs de la dynastie Nguyen à Hue avec la version miniature mais aussi somptueux: les murs entourés des dragons, des phénix, les pavements en marbre…qui sont extrêmement luxuriants en couleur. Les décors exquis sont incroyables…

Ville des fantômes à Hue au Vietnam

Malgré que je passe au milieu des tombes en pleines couleurs et en styles à un midi désert, mais je n’avais plus peur. J’étais curieux de voir comment on a pu construire ces tombes tellement riches en forme, style, décor…  qui existent seulement à Hue.

J'ai fait un grand tour mais sans pouvoir voir toutes les tombes. Je me suis perdu dans les couleurs, les formes…J’avançais plus loin, vers la pagode An Bang près de la mer où la statue de Bodhisattva surplombe la mer si vaste. Selon les gens d’ici, il faut trois jours encore pour voir toutes ces tombes de cette ville des fantômes à Hue.  

La meilleure façon de voir le panorama de cet immense cimetière est de monter sur le clocher de l'église An Bang. La pagode et l’église sont les lieux les plus paisibles du village où les habitants sollicitent la paix pour les tombes et les enfants qui ont quitté Hue pour aller en mer il y a plusieurs années…

Je regrette sincèrement l'argent pour construire cette ville des fantômes. Mais «la vie actuelle est juste temporaire, la vie au-delà dans le nouveau monde est éternelle» est l’explication de la raison pour laquelle les habitants à Hue ont fait tant de tombes monumentales. Pour la même raison, les gens sont prêts à dépenser la fortune pour construire leur meilleur lieu de repos. Il y a beaucoup de tombes en attendant la mort. Les nouvelles sont plus grandes que les anciennes. J’ai entendu dire qu'il fallait des milliards, voire des dizaines de milliards de VND pour faire une tombe dans cette ville des fantômes à Hue…

Ville des fantômes à Hue: Histoire et sa particularité:

Histoire de la ville des fantômes à Hue commençait au début des années 1990 quand An Bang était un modeste village des pêcheurs. Mais en 1990, lorsque l'État a commencé à permettre aux vietnamiens vivant aux États-Unis d’envoyer de l'argent pour aider leurs familles aux Vietnam, le village s’est changé rapidement…

La vie s’améliore et les gens ici n'oublient pas non plus de changer, de réparer les anciennes tombes des ancêtres. Ainsi, en 1991, on a commencé soudainement à voir l'apparition des tombes plus grandes et tout à fait magnifiques. Même, de nombreuses tombes sont également éclairées avec des toilettes…

ville des fantômes à Hue

Selon les aînés du village, la plupart des tombeaux à la ville des fantômes à Hue ont pris le design du mausolée du roi Khai Dinh, puis plus ou moins selon les préférences de chaque propriétaire, il y a des motifs différents… Selon Mr Dang Van Tam de 79 ans, la ville des fantômes a une superficie de plus de 40 ha.

"Ce village a un total de 44 lignés avec l’histoire de près de 500 ans. Les tombes d’ici ont été construites avec la cotisation des descendants…’’ a déclaré fièrement Mr. Tam. Mr. Ho Thiet, 80 ans, qui se spécialise dans les rituels des villageois, a informé: le village d'An Binh compte environ 3 000 tombeaux, dont le coût moyen est d'environ 30 000 USD / chacun. Les tombes de la lignée Truong sont les plus chères et plus grandes dans cette ville des fantômes à Hue: Une tombe coute 50 000 USD…

Ces tombes à Hue ont tous les styles de bouddhisme, christianisme, taoïsme, d'islamisme... qui ont été construites par l’argent des enfants d'outre-mer pour exprimer leur piété filiale auprès des ancêtres.  En raison de l'absence de planification locale, il y a beaucoup des tombes couvrant un millier de mètres carrés / chacune.  En peu de temps, les anciennes dunes de sable ont été couvertes par les tombes. Les tombes cerclent la maison des habitants. Ici, il n’y a plus de frontière entre les vivants et les morts...voire, les tombes colossales sont faites avant la mort dans cette ville des fantômes à Hue.

C’est le lieu où les morts nourrissent les vivants:

Les tombes incroyables à la ville des fantômes à Hue sont le gagne pain de plusieurs personnes. Les visiteurs curieux vont rencontrer beaucoup de maçons, les véhicules transportant du sable et des matériaux de construction aux chantiers. Le site devient tellement différent. La plupart des grandes tombes à la ville des fantômes sont constituées par les artisans des communes comme: Vinh Thanh, Vinh Xuan…du district Phu Vang de la province Thua Thien Hue.

Mr. Tran Dinh Phuoc, un artisan à cette ville des fantômes à Hue, a partagé: On est très occupé dans cet environnent spécial. Il y a une nouvelle demande tout de suite après qu’une tombe est faite. Il faut une demi-année avec environ10 employés pour en faire une. Mais peut – être, il faut plus de temps quand on travaille pour une famille exigeante…Il faut être fort en artisanat: sculpture sur pierre, peinture, mosaïques en porcelaine… mais on doit également étudier le style de construction, l'harmonie entre le style royal et l'architecture moderne. Par conséquent, il existe de nombreux artisans qui sont invités pour concevoir les tombes à l’étranger…’’.

En outre les artisans, les tombes d’ici sont aussi le gagne pain des calligraphes. Leurs œuvres sont reproduites sur les tombes. Transporter des matériaux de construction, bruler l'encens, allumer l'électricité la nuit, nettoyer la tombe ... sont le travail de plusieurs personnes à la ville des fantômes à Hue

Autre articles

Beauty style back to top