Pourquoi McDonald's a du mal à réussir au Vietnam?

  • Blog 2

Lorsque McDonald's est arrivé pour la première fois au Vietnam en 2014, la marque a été extrêmement bien accueillie. Pourtant, la chaine a du mal à se développer au Vietnam. Cet article, traduit par Guide du Vietnam, présente les opinions de l'auteur Leo Saini, journaliste de Business Blunders.

Pourquoi McDonald's a du mal à réussir au Vietnam?

Les habitants faisaient la queue pour avoir la chance de profiter du nouveau type de hamburgers. Seulement au cours du premier mois, environ 400 000 clients ont heureusement ouvert le portefeuille pour ce nouveau sentiment.

Tout semblait que McDonald's aurait un succès dans ce pays d'Asie du Sud-est. Cependant, la réalité semble complètement différente de la prédiction.

Jusqu'à présent, McDonald's vient d'ouvrir plus de 20 restaurants à travers le pays. Voyons, pourquoi cette marque a stagné et n'a pas réussi à se développer au Vietnam.

Le service de McDonald n'est pas aussi rapide que la cuisine vietnamienne.

Au Vietnam, le concept de restauration rapide existe depuis longtemps. Qu'il s'agisse de Pho ou de sandwich, les clients ont une grande variété d'options partout.

La soupe Pho est un plat vietnamien que les restaurants locaux peuvent préparer en quelques secondes. Ce qu'ils doivent faire, c'est mettre les produits cuits dans un bol, puis le bouillon. On ne perd pas le temps de couper le pain pour mettre des choses à l'intérieur…

Donc, le service rapide, unique à propos de McDonald's, ne fait pas une grande différence car les habitants peuvent obtenir un service plus rapidement dans les échoppes traditionnelles.

McDonald's Vietnam

McDonald's se heurte à la concurrence rude au Vietnam.

En 2018, il y avait environ 540000 restaurants au Vietnam, dont près de 430000 appartenaient aux fournisseurs locaux.

Pendant des décennies, la culture de la cuisine de rue s'est développée au Vietnam. La nourriture est facilement disponible quelle que soit la zone géographique. Vous pouvez acheter de la nourriture dans les «boutiques» sur l’eau...

En comparant cela à McDonald's, un restaurant de fast-food dont le menu se compose principalement de sandwichs et de boissons. Les Vietnamiens ne veulent pas d'options limitées car ils ont tellement d'options - beaucoup d'options moins chères et plus traditionnelles.

McDonald's utilise une stratégie de prix occidentale pour la vie orientale.

Actuellement, un Big Mac se vend au Vietnam pour 2,82 $. Cela est raisonnable si vous avez les revenus importants. Cependant, pour les Vietnamiens, c’est un prix cher. Donc, ils ne dépensent que pour McDonald's «de temps en temps».

Selon Numbeo, un repas dans une gargote locale coûte environ 50000 VND (2EUR), tandis qu'un repas chez McDonald's coûte environ deux fois plus cher. Cela représente environ 100 000 VND.

L'idée de payer le double pour un sandwich, un coca et un peu de frites ne semble pas plaire aux clients vietnamiens. Bien que McDonald's ait également modifié le menu pour qu'il corresponde au lieu, comme le riz au poulet ou le porc grillé avec des œufs, mais cette chaine de fast – food a toujours du mal à attirer la grande majorité des clients.

McDonald's

Les menus de McDonald's ne sont pas cohérents avec la culture de partage de nourriture au Vietnam.

Starbucks a échoué en Australie et le KFC en Israël car leurs produits n'étaient pas culturellement  appropriés.

Bien que les habitants adorent manger de la soupe Pho, ce n'est pas quelque chose qu'ils mangent tous les jours. Dans la tradition vietnamienne, ils s'habituent à ce que toute la famille (ou un groupe d'amis) s'assoie ensemble et partage la nourriture ensemble.

Tout d'abord, les sandwichs ne sont généralement pas partageables, à moins que les traces marquées par les dents ne vous dérangent. En bref, les hamburgers ne sont pas le plat que la plupart des gens veulent partager. Deuxièmement, la culture des chaînes de restauration rapide «manger vite et laisser de la place pour les autres» n'est pas vraiment adaptée à la culture vietnamienne de «s'asseoir, se détendre et partager de la nourriture».

Conclusion

L’entrée sur des marchés bondés peut être extrêmement difficile, que vous soyez un pigiste ou une grande entreprise.

Il est facile d'entrer sur un marché, mais la réussite est une toute autre histoire.

Quelques dizaines de magasins McDonald's sont en concurrence avec des centaines de milliers d'entreprises locales. Ils n'auront pas à se retirer du Vietnam comme ils l'ont fait en Islande, mais le manque de croissance n'est pas un bon signe de l'avenir de McDonald's au Vietnam.

Autre articles

Beauty style back to top