Fête du Tet vietnamienne aux yeux des étrangers

  • Blog 2

Fête du Tet vietnamienne ou le Nouvel An lunaire, est la fête la plus importante au Vietnam. En suivant le calendrier lunaire, donc la fête du Tet au Vietnam est en retard par rapport au nouvel an solaire. Tous les 3 ans, il y a un mois supplémentaire dans le calendrier lunaire, donc, le premier jour de la nouvelle année lunaire n’est jamais avant le 21 Janvier et ni après 19 Février dans le calendrier solaire. C’est pour cela que la fête du Tet est souvent tombée à la fin de Janvier et à mi-Février du calendrier solaire. Le Nouvel An lunaire dure environ 7 à 8 jours.

Fête du Tet

Chaque année, la fête du Tet vietnamienne se déroule au Vietnam et dans les pays où il y a la communauté vietnamienne. Pendant la fête, les familles se réunissent, les gens se rencontrent, on pratique le culte des ancêtres ... Il y a généralement aussi les tabous à éviter.

Comme le calcul du calendrier lunaire des Vietnam est différent de la Chine donc La fête du Tet au Vietnam n’est pas parfois coïncidente avec le Nouvel An chinois et avec les pays influencés par la culture chinoise.

Fête du Tet vietnamienne a ces principales étapes: 

Les Vietnamiens croient que pour la fête du Tet, il faut que tout soit tôt et nouveau. Par conséquent, 2 semaines avant le Nouvel An, les familles commencent à préparer les choses pour la nouvelle année. Ils balaient  la maison en la décorant, acheter des fleurs, préparer la nourriture...d’une manière très attentionnée. En outre, tous les choses qui ne sont pas nécessaires ou peuvent apporter de mauvais présages…doivent être jetées.

Les derniers jours de l’année:

Le travail de préparation pour la fête du Tet vietnamienne commence généralement à partir du 23 Décembre lunaire où on présente les offrandes au génie Tao ou le Dieu de la cuisine qui enregistre toutes les activités familiales pour faire le rapport à l'Empereur de Jade au Ciel. Les offrandes comprennent l'encens, des bougies, des fruits, deux chapeau pour l’homme et pour la femme, papiers en votif,  carpes... Selon la légende, le Dieu Tao monte sur la carpe pour aller au ciel.

Le commencement: 

La fête du Tet au Vietnam commence par la Fête de Tat Nien ou la fête de Fin d’Année qui est un dîner important pour les retrouvailles ensemble des familles. Ce soir, entre 23h et 0 h du janvier du nouvel an ou l’heure du Rat est le moment le plus important de la fête du Tet. Ce moment marque le transfert de la vieille année et la nouvelle. En reconnaissance de ce moment, les gens font souvent deux repas: l’un est offert aux ancêtres dans la maison et l’autre pour le Ciel, la Terre et pour les âmes égarées ou sans descendants.

Pendant ces deux cérémonies, souvent les membres de la famille sont devant les autels (pas tous, seulement les propriétaires et quelques autres) demandent la prospérité, la bonne santé, l’aide aux génies et aux ancêtres. On demande aussi la permission du génie de la terre pour que les âmes des ancêtres puissent retourner facilement à la maison pour fêter la fête du Tet avec la famille…

Pendant de 3 à 7 premiers jours de la nouvelle année: 

Le premier jour du Janvier lunaire ou le premier jour du Nouvel An est considéré comme le plus important de fête du Tet vietnamienne. Pendant ce jour là, les enfants se rassemblent chez les chefs de la famille pour vénérer les ancêtres en disant les meilleurs vœux aux personnes âgées: les parents, les grands-parents, les aînés... Selon le concept, chaque nouvelle année qui vient, tout le monde est passé à un âge, de sorte que au premier jour du Nouvel An, les descendants félicitent le nouvel Age en souhaitant la longévité aux parents, les grands-parents et aux aînés.

La rencontre des proches, des relatives…se sert à renforcer le lien familial. Les vœux de la fête du Tet sont généralement la santé, la prospérité, la chance, la réalisation des souhaits...Si on la malchance, on s’encourage aux uns et au autres en croyant qu’elle s’en aille…

La rencontre des voisins et des familles vivant autour…se sert à leur souhaiter de bonnes choses pour la nouvelle année. Cette rencontre aide aux gens à se lier ensemble, à supprimer toutes les mauvaises choses de l'année précédente pour accueillir avec joie la nouvelle année. Lors de la fête du Tet vietnamienne, les élèves viennent se rendre visite aussi aux enseignants…

Fête du Tet

Le 3ème ou le 4ème jour du Janvier du calendrier lunaire,  on fait le repas d’adieu  aux ancêtres qui ont dû passer les vacances avec les descendants. En ce moment – là, on brule les papiers en votif.

Finalement, on profite des derniers jours de la fête du Tet pour aller à la pagode pour exprimer les vœux. Il y a des gens qui n’y vont pas toute l’année mais ils croient qu’au début de l’année, aux endroits sacrés, les vœux sont faciles d’être réalisés. On contribue aussi de l’argent aux temples, aux pagodes comme le don aussi.

Fête du Tet vietnamienne avec les deux Sud – Coréens:

Pour beaucoup d'étrangers qui ont participé à la fête du Tet traditionnelle du Vietnam. C’est une occasion excitante. Les gens que nous avons rencontrés et lors des discussions, ils ont vraiment étés impressionnés par la culture unique et l’hospitalité chaleureuse des gens locaux à la province de Nghe An au centre du Vietnam.

Quand on parlait des souvenirs de la fête du Tet traditionnelle du Vietnam, Mme Choe Yeongia et M. Hwang Kyoungmin, les volontaires de l’école Industrielle Vietnam - Corée du Sud ou l’école Viet – Sud Coréenne ont rit à haute voix avec pleins de bonheur: “Oh! Que c’est sympathique! Nous étions vraiment impressionnés quand nous avons participé à la Fête du Têt au Vietnam! ".

L’histoire commence à partir de Mme Choe Yeongja née en 1956 qui est professeur de la langue coréenne. Depuis 2012, son mari a travaillé à l’université de Thai Nguyen au nord du Vietnam comme l’expert de l’Organisation de  KOICA.

Mme Choe a raconté: "Au cours de la conversation téléphonique et à chaque retour à la maison, mon mari m’a beaucoup parlé de l'hospitalité, l’affection chaleureuse des Vietnamiens pour lui.

Je suis également allées au Vietnam pour la 5ème fois pour le tourisme donc je me sens clairement ce sentiment et j’étais très désireuse de me rendre au travail au Vietnam. C’est pourquoi, en fin de 2013, après la retraite, je me suis inscrit à l’Organisation de KOICA pour obtenir la position de volontaire au Vietnam ... ".

Le février de l’année 2014, Mme Choe a participé à la première fête du Têt au Vietnam, mais à Ho Chi Minh-Ville. Elle a été vraiment impressionnée par la culture du peuple vietnamien surtout par le Banh Chung traditionnel qui est le  gâteau spécial pour cette fête. Elle a dit que le Tet vietnamien a des similitudes avec le Nouvel An coréen, donc elle se sentait familière, chaleureuse et proche comme à la maison. Aussi en 2015, elle a emmené leur deux fils de la Corée du Sud au Vietnam pour fêter la fête du Tet vietnamienne à Nghe An – le pays natal du Président Ho Chi Minh. 

fête du Tet

Quant à M.Hwang Kyoungmin né en 1985, le professeur de la faculté de mécanique de l'École Vietnam – Corée du Sud. Il a eu le temps de faire le Tet de l’année du Cheval en 2014 à Nghe An. Il a partagé : “Je suis très impressionné par la façon que le peuple du Vietnam accueillit la nouvelle année. Surtout, ce sont les fleurs de pêchers, les kumquats à l’arrivée de la fête du Tet. Pendant ce Tet, mes amis m’ont offert un petit pêcher et un petit kumquat. En plus, j’étais accueilli chaleureusement chez eux avec beaucoup de délicieux plats traditionnels ".Comme Mme.Choe, M.Hwang a été particulièrement impressionné par le Banh Chung.

Le professeur Hwang a raconté: “On m’a offert beaucoup de Banh Chung. Nombreux de gens craignent que je ne peux pas les manger mais j’ai mangé du Banh Chung toute la journée, j’ai mangé ce plat sans en avoir marre! Après 2 semaines de vacances, j’ai gagné plus de 1.5 kilos’’. Le jeune professeur a partagé: ‘’Avant cette fête du Tet vietnamienne, certains volontaires coréens dans d'autres provinces du Vietnam m’ont contacté pour me proposer à voyager mais mes amis à Nghe An m’ont invité à accueillir le Tet avec leurs familles, donc j’ai décidé de rester à la ville de Vinh pour avoir plus de bons souvenirs. Cette nouvelle année, j’ai appris  à faire les Banh Chungs du Vietnam afin que plus tard quand je retournerai en Corée du Sud, je pourrai les faire pour que mes amis puissent les déguster’’, a continué le jeune professeur.

Fête du Tet avec M.Dustin Gerding, un Américain vivant à Vinh:

Au cours des dernières années, au Centre de la langue anglaise dans la ville de Vinh, il y a souvent des enseignants étrangers pour enseigner l’Anglais dont nous avons rencontré M.Dustin Gerding, un américain de 29 ans. Il est né et s’est grandi à New York. Après avoir été diplômé de la faculté spécialisée des affaires étrangères et de la culture, Dustin a principalement travaillé comme un volontaire à l'étranger. Avant de venir au Vietnam, Dustin a travaillé dans les 18 pays.

Du 17 février 2014, il est allé à Vinh et le calendrier du travail irait durer jusqu’en 2015. Selon le professeur américain, à Vinh, presque tout est agréable, de la météo à la population. "Ici, l'hiver est plus chaud et l'été est plus frais que New York. Les gens sont très accueillants. Le seul problème est que le trafic est un peu compliqué, mais je me suis habitué et maintenant je peux conduire la moto sur la route avec confiance ", Dustin a dit.

Avant d'aller au Vietnam, il avait lu beaucoup de livres, des articles sur la fête du Têt traditionnelle du Vietnam. "Comme ceci est ma première fête du Têt au Vietnam, j’étais impatient. Probablement, le Tet vietnamien sera très différent avec notre Nouvel An. L'année dernière, bien que je sois allé au Vietnam après le Tet, mais j’ai aussi eu la chance de regarder les pêchers et de profiter le Banh Chung. Vraiment génial! Cette année, il y avait beaucoup d’amis qui m’ont invité à fêter la fête du Tet avec leur famille et il m’est très difficile de refuser toutes ces invitations”, Dustin a partagé.

Le Tet traditionnel des vietnamiens est très important et de plus en plus attractifs pour les amis internationaux. On voit toujours un sentiment ‘’chaud’’ de la réunion, la solidarité et la culture imprégnée de l'identité nationale dans la fête du Tet vietnamienne, même à la nouvelle ère...

Autre articles

Beauty style back to top