Distributeurs automatiques du riz au Vietnam pendant la pandémie du Coronavirus

  • Blog 2

On ne connait que les distributeurs automatiques des billets bancaires. Pourtant, au Vietnam,  il y a des distributeurs automatiques du riz pour les gens en difficultés pendant la pandémie du Coronavirus.

Distributeurs automatiques du riz au Vietnam pendant la pandémie du Coronavirus

L'initiative de faire les distributeurs automatiques du riz pour soutenir les personnes en ayant besoin pendant la pandémie du Coronavirus au Vietnam a été très appréciée par la presse mondiale.

Trop difficile à croire, mais c'est vrai. C’est la phrase de commentaires faite par CNN concernant les distributeurs automatiques du riz au Vietnam qui deviennent le centre d'intérêt de la presse internationale ces derniers jours.

Selon CNN: ‘’Une machine qui peut distribuer du riz gratuitement - c'est incroyable mais c'est vrai. Ces distributeurs automatiques du riz ont été installés à travers le Vietnam pour aider ceux qui ont le plus besoin d'aide pendant la pandémie du Coronavirus.’’.

Selon aussi CNN, pour prévenir l’épidémie, ceux qui viennent recevoir du riz doivent se tenir à 2 mètres l'un de l'autre et doivent utiliser le désinfectant pour la main avant de recevoir du riz. À Hanoi, le délai de livraison du riz est de 5h à 17h tous les jours, tandis qu'à Ho Chi Minh-Ville, les gens peuvent venir pour recevoir du riz à tout moment. Des distributeurs automatiques du riz apparaissent également à Hue et Da Nang.

En même temps, l'agence de presse Reuters a cité le sentiment des pauvres lorsqu'ils reçoivent le soutien opportun des entreprises qui sont également en difficultés à cause de cette pandémie du Coronavirus.

Plus précisément, Nguyen Thi Ly, une femme de 34 ans avec un mari au chômage et trois jeunes enfants à Ho Chi Minh-Ville. Ho Chi Minh, a partagé: ‘’Ces distributeurs automatiques du riz sont très utiles. Ce sac de riz nous suffit pour une journée. Maintenant, nous avons juste besoin de faire les autres mets. Les voisins nous partageaient parfois de la nourriture, sinon nous devions manger des nouilles instantanées…’’.

‘’ J'ai lu les informations sur ces distributeurs automatiques du riz sur l’internet, je suis venue voir si c'était vrai et je ne pouvais pas croire que c'était vrai. J'espère vraiment que les donateurs pourront les maintenir jusqu'à la fin de la pandémie.’’.

Reuters a également cité la parole du Mr. Hoang Tuan Anh, le directeur de la société des verrouillages électroniques PHG Lock, le propriétaire de l'initiative des distributeurs automatiques du riz, qui a dit qu'il voulait que les gens puissent toujours recevoir de la nourriture et de nombreux autres biens malgré la difficulté. "J'appelle cette machine un distributeur automatique du riz parce que les gens peuvent y prendre du riz et j'espère qu'ils comprennent qu'il y a encore de bonnes personnes qui veulent leur donner une seconde chance."

Initiative unique: International Business Times des États-Unis a également qualifié l'initiative de Hoang Tuan Anh de "très unique" pendant l’épidémie causée par le Coronavirus. Le journal a également cité la parole du Mr. Hoang Tuan Anh disant que l'idée de ce distributeur automatique du riz provenait du fait qu'il se rendait compte que la distribution traditionnelle du riz amènerait les gens à se rassembler en grand nombre, augmentant le risque d'infection.

Selon Mr. Hoang Tuan Anh, cet appareil a été fabriqué par lui à partir des pièces disponibles à la société de verrouillage électronique PHG Lock en seulement 1 jour: ‘’À présent, c'était assez urgent, nous ne pouvions pas commander la machine. Par conséquent, j'ai déchargé le moteur dans un testeur de verrouillage de l'entreprise pour en faire un distributeur du riz." Chaque distributeur atomique du riz coûte environ 10 millions D (400 EUR) et peut stocker 500 kg de riz.

Hoang Tuan Anh a partagé avec The AsiaN: ‘’Je le ferai jusqu'à la fin du Coronavirus. Je prévois également de construire une centaine de distributeurs automatiques du riz pour pouvoir aider les personnes en situation difficile. J'espère que la communauté se joindra à moi dans ce nouveau projet.’’.

Autre articles

Beauty style back to top