Les Vietnamiens ne peuvent pas entrer en Union Européenne maintenant.

  • Actualité

Les Vietnamiens ne sont pas dans la liste des citoyens qui peuvent entrer en Union Européenne (UE) maintenant selon l'annonce du 29 juin 2020. Trois jours après avoir annoncé la liste des citoyens de 54 pays susceptibles d'entrer en Europe, l'UE a supprimé 40 noms dont il y avait le Vietnam. 

Les Vietnamiens ne peuvent pas entrer en Union Européenne

Dans la dernière mise à jour le 29 juin 2020 du projet de liste des citoyens des pays autorisés à entrer dans l'Union européenne, le Vietnam et 39 autres endroits n'ont pas été mentionnés. En conséquence, l'UE n'autorisera que les citoyens de 14 pays à s'y rendre lors de la réouverture de sa frontière le 1er juillet 2020, au lieu de 54 comme l’annonce datant du 25 juin 2020.

Ces 14 pays sont l'Australie, le Canada, la Géorgie, l'Algérie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l'Uruguay.

Selon de nombreuses sources d’information, l'un des nouveaux critères pour que l'UE autorise l'entrée des citoyens est que l'autre pays doit également être ouvert aux citoyens de ce bloc. C'est également la condition imposée par les autorités de l’UE lors de la sélection ou de la suppression d'un pays de la liste.

M. Nguyen Tat Thinh, un Vietnamien vivant en République tchèque depuis de nombreuses années a partagé que la situation de la pandémie en Europe était encore compliquée. Par conséquent, de nombreux pays hésitent encore à ouvrir la frontière avec l'UE. Il a dit que cela pourrait être la raison pour laquelle le Vietnam n'est plus sur la liste d’ouverture de l'UE. Cependant, à son avis, M. Thinh estime qu'il est juste que le Vietnam reste fermé et pas encore ouvert à l'UE.

L'Union européenne a organisé plusieurs fois des réunions en ligne pour fournir une liste des pays et territoires dont ce bloc devrait accepter l’entrée des citoyens. Lors des réunions précédentes, l'UE n'a pas encore convenu de critères pour établir un projet de liste. Actuellement, l'UE demande au CDC, les Centres européens de contrôle et de prévention des maladies, de fournir plus d'informations sur l’épidémie dans les pays du monde. En se basant sur la situation, l’UE va ajuster la liste une fois toutes les deux semaines.

Auparavant, avant d'avoir l'annonce du 29 juin 2020, UE a ajouté le Vietnam à la liste des 54 pays et territoires dont les citoyens bénéficieraient de l'ouverture de la frontière de l’UE. Les pays asiatiques sur la liste étaient le Vietnam, la Chine, le Japon, la Corée, la Corée du Nord, la Corée du Sud, l'Inde, le Bhoutan, l'Indonésie, le Myanmar...Les États-Unis, la Russie, le Qatar ou le Brésil n’étaient pas dans la liste. Les visiteurs de ces pays ne peuvent entrer dans l'UE que lorsque la situation de la pandémie s'améliore, selon Euro News.

Le 25 juin 2020, le porte-parole de la Commission européenne, Eric Mamer, a déclaré que l'UE avait une réunion interne pour déterminer de quels pays il était sûr d’accueillir les visiteurs. Cette décision est basée sur des critères de santé. La sélection des pays se base sur les facteurs tels que la situation épidémiologique et le contrôle de Covid-19; ces pays suppriment les restrictions de voyage avec l'UE ou pas…

Autre articles

Beauty style back to top