Ho Chi Minh-Ville dans un journal américain

  • Blog 2

Ho Chi Minh-Ville située au sud du Vietnam est la capitale économique du pays. Appelée Saigon dans le passé, Ho Chi Minh Ville actuelle est connue par l’animation, son dynamisme de sa jeune population…

Ho Chi Minh-Ville

Ho Chi Minh-Ville dans le New York Times:

"Ho Chi Minh-Ville est comme un aimant qui attire les jeunes. Ceci est un lieu des opportunités et de plus en plus prospère", a déclaré New York Times des États-Unis dans l'article publié 20/7/2015.

Pendant près d'un demi-siècle, l'esprit de Ho Chi Minh-Ville ou le nom familier de Saigon, est apparemment accroché à la vie actuelle. Pour la jeune génération, Ho Chi Minh Ville n’est pas la nostalgie, mais toujours pleine de joies, d'énergie, des occasions de mener les affaires pour l'enrichissement.

L’appartement utilisé par les hélicoptères de CIA pour évacuer les derniers Américains de Saigon en 1975 devient ce centre commercial de luxe dans le cœur de la ville qui vend des produits de luxe tels que la valise Rimowa (1000 USD) ou une robe Burberry (2000 USD). L’autorité de Ho Chi Minh-Ville a également construit une rue pour les piétons de Nguyen Hue qui attire rapidement les jeunes.

Environ les deux tiers de la population du Vietnam d'aujourd'hui sont nées après la réunification en 1975. Après 40 ans, ils ont grandi et sont reconnaissants d’être nées pendant la paix. «J’ai beaucoup de chance d’être née après la période de 1975", New York Times a cité la parole d’une jeune femme qui s’appelle  Thu Nghi.

Ho Chi Minh-Ville

Nghi a créé une société immobilière spécialisée dans l'achat, la rénovation et la vente des maisons quand elle avait 22 ans. Après avoir expérimenté une enfance difficile plein de bouleversements, Nghi est toujours persévérante lors du démarrage et développement de la société. Elle possède de quatre voitures et plusieurs appartements à Ho Chi Minh-Ville.

Ho Chi Minh-Ville fournit des opportunités des succès:

Dans les années 90, lorsque le gouvernement a commencé à adopter des politiques de l'économie de marché, Ho Chi Minh-Ville a suivit bien le rythme rapide pour accélérer le développement économique. Ralf Matthaes, un Canadien qui est venu au Vietnam depuis 1993, se rappelle: "A cette époque, les vélos étaient des véhicules les plus populaires. Si vous voyiez une voiture, vous iriez vous arrêter pour l’admirer." Au fil du temps, les motos remplissent progressivement les rues de la ville. Des bruits du moteur sans fin que comme de grandes vagues tapant la côte montrent la vitalité du Vietnam moderne.

Les flux des capitaux affluent à Ho Chi Minh-Ville. Le nombre des nouvelles entreprises établies dans la première moitié de 2015 augmenté de 26% par rapport à la même période de l'an dernier.

Les autorités et les experts reconnaissent la concurrence acharnée à Ho Chi Minh-Ville. "Les entreprises faibles vont abandonner la compétition. C’est tout à fait normal.  Sur le côté positif, elles auront des leçons et expériences tirées des échecs", a déclaré Tran Anh Tuan, le directeur de l'Institut du Développement d’Ho Chi Minh-Ville.

Le dynamisme et le milieu plein des opportunités sont deux facteurs à Ho Chi Minh-Ville pour attirer des habitants de plusieurs provinces. Chaque année, plus de 200.000 personnes viennent pour s’y installer. L’autorité de la ville croit que la population est de 8 millions de personnes, mais ce chiffre pourrait atteindre 12 millions si on compte les immigrants. A Ho Chi Minh-Ville, les grand succès dans la vie ne sont pas rares.

Ho Chi Minh-Ville et les tendances de ses jeunes:

Il y a plus de 20 ans, la vie de la famille de Madame Thuy était très difficile même avec la pénurie de l’électricité. Aujourd'hui, âgée de 30 ans, elle est devenue un expert dans le domaine des applications du téléphone mobile, se déplaçant souvent entre Ho Chi Minh-Ville et Mountain View en Californie. Récemment, Thuy a vendu sa société produisant les logiciels à aux américains au prix d'un million de Dollars.

Nguyen Trung Tin est le gérant de sa société de la propriété familiale de l'année dernière. À 28 ans, Tin est l'un des jeunes hommes d'affaires importants et réussis au Vietnam. Il possède deux boîtes de nuit, une entreprise de l’organisation des événements et d'un restaurant de la cuisine thaïlandaise.

Un des souvenirs inoubliables de Tin est un appartement avec une seule pièce où la famille a vécu quand il était jeune. Les parents de Tin ont fait la fortune à partir des mains vides.

Cependant, Tin n’est pas content qu’une partie des jeunes de la nouvelle génération poursuive le matérialisme égoïste. "Ils visent les voitures de grande vitesse, les sacs à main de Louis Vuitton ou des chaussures Christian Louboutin. Leur seule question est : Que dois-je faire pour en posséder? Ils poursuivent un mauvais chemin", Tin commente.

La période du boom économique des dernières décennies, lorsque le prix de l'immobilier augmentant de façon continue et de nombreuses personnes devenant millionnaires du jour au lendemain, s’est terminée. Aujourd'hui, le succès nécessite beaucoup d'efforts et de chances. Cependant, Ho Chi Minh-Ville reste un aimant pour de nombreuses occasions et pour des plaisirs des jeunes. "À Hanoi, les gens pensent à l'avenir et vers lequel ils s’oriente. A Ho Chi Minh Ville, on ne regrette pas le passé et rêvent de l'avenir. Ils vivent pour le présent," Luong Thi Hai Luyen, 29 ans, a déclaré. Elle avait quitté sa ville natale Hanoi pour faire les études de DEA à Ho Chi Minh-Ville pour trouver un bon emploi et convenable.

Autre articles

Beauty style back to top