Sapa

  • Destinations au nord

Sapa au Vietnam est une ville de montagne, une célèbre ville de villégiature, une station climatique de la province de Lao Cai au Nord du pays. Sapa au Vietnam cache bien des merveilles de la nature, les paysages des rizières en terrasse, de la topographie des montagnes, le vert des arbres, les couleurs culturelles des ethnies locales…pour créer une peinture pittoresque et harmonieuses avec des paysages romantiques et attractifs. Voici sont les informations essentielles de Sapa.

Sapa

Géographie Sapa:

Sapa est situé à 1.600 mètres d’altitude sur le flanc des montagnes du massif de Hoang Lien avec le plus haut sommet à 3143 mètres qui s’appelle Fanxipang- Le toit de l’Indochine.

Sapa se trouve dans le nord-ouest du Vietnam à 38 km de la ville de Lao Cai et à 376 km de Hanoi. En dehors de la route principale de la ville de Lao Cai, Hanoi..., Sapa est accessible également par une autre route: La nationale 4D de Lai Chau à Dien Bien Phu.

Climat:

Bien que la ville de Sapa soit dans le nord du Vietnam, ce qui devrait lui apporte un climat tropical humide, mais comme elle se situe à 1600 mètres d'altitude, Sapa possède du climat subtropical humide, tempéré, frais toute l'année. En été, nous pouvons vivre toutes les quatre saisons dans la même journée: le matin est le printemps, à midi, c’est l’été, généralement ensoleillé, le climat est doux, l'après-midi descendent les nuages ​​et la brume donnant une sensation de fraîcheur de l’automne et le froid de l'hiver pendant la nuit. La température moyenne à Sapa est de 15°C. En été, la ville est épargnée par le soleil estival des plaines côtières, il fait environ 15 – 20 °C la nuit et 25 – 30°C dans la journée. En hiver, toute la ville est généralement couverte de la brume et du brouillard et la température peut descendre parfois à 0°C, mêm avec de la neige quelque fois. Les précipitations moyennes varient de 1.800mmà 2200 mm. Il pleut généralement pendant la période du mois de mai jusqu’au mois d’aout.

La ville de Sapa est l'un des endroits où il neige de temps en temps au Vietnam. Le record de la neige à Sapa fut le 13 Février 1968, il neigait sans trêve de 3 h à 14 h le même jour, jusqu'à 20 cm d'épaisseur. Dans la période 1957-2013, la neige était tombée à Sapa 21 fois.

Histoire de Sapa:

Sapa était un petit village des minorités comme Hmongs, Dao et Tay. En 1897, le gouvernement colonial français a décidé d'ouvrir une enquête sur les hauts plateaux des minorités ethniques. Le premier groupe d'enquêteurs étaient venu à Lao Cai en 1898.

Sapa

L’hiver de 1903, tout en menant les travaux de la cartographie, les géographes du Service de la Géographie de l’Indochine étaient arrivés à Sapa. Cet événement a marqué la naissance de la ville de Sapa.

En 1905, les Français avaient recueilli les premières informations sur la géographie, le climat, la végétation...Sapa a commencé à être connu comme l’endroit avec l'air frais, le paysage sauvage et beau. En 1909, une station climatique y a été construite. En 1917, un office de tourisme a été créé ici et un an plus tard, les Français ont commencé la construction des premières villas. En 1920, la ligne du chemin de fer Hanoi - Lao Cai a été terminée, les Français ont construit près de 300 villas dans cette ville. Sapa a été alors considéré comme la capitale d'été du Tonkin.

Sapa a été dévasté pendant la guerre d’Indochine et pendant la guerre de frontière Chino-Vietnamienne en 1979. Des milliers d'hectares de forêts de pins couvrant la ville ont été brûlés, beaucoup d’anciennes demeures construites par la France ont également été détruites. Dans les années 1990, Sapa a été reconstruit à nouveau.

Origine du nom:

Sapa est dérivé du nom chinois qui signifie «dune de sable» en raison de la présence d’une dune de sable où se tenait le marché des populations locales.

Du mot Sa Pả en langue locale, les Occidentaux ont du mal à prononcer et Sa Pả devient donc Chapa étant donné que le S en langue locale se dit Ch. Plus tard, ce mot est écrit Sapa comme aujourd’hui.

Sapa en quelle saison?

L’excellent moment pour se rendre à Sapa est la période durant la saison du riz: Juin et au début du Septembre ou de Mars à Mai (il n'y a pas de riz mais on voit bien les terrasses). En ces périodes, il fait souvent beau à Sapa et le climat est stable, le jour ensoleillé et la nuit fraiche.

En entre le Mai - Juin, les habitants locaux commencent leurs travaux du repiquage sur les rizières en terrasse, c’est aussi la saison de nombreuses espèces de fleurs à Sapa. Les scènes du repiquage sont fantasmagoriques, attirant un grand nombre de paparazzis. Entre le Juin et l’Aout, les rizières en terrasse de Sapa sont couvertes par la verdure interminable. Mais c'est aussi la saison qui pourrait avoir de fortes pluies.

À la fin d'Aout - Au début du Septembre, le riz mûrit dans les champs. Cette couleur jaune miel est visible de partout, sous tous les angles de vue. Toute la région paraît belle comme si elle était couverte d’une nouvelle chemise d’une couleur jaune éclatante. Vous êtes conseillés d’y aller au début du mois de Septembre. En octobre, la plupart des champs pourraient être récoltés. De Novembre à Février, il fait très froid, il gèle ou même il neige des fois. C'est possible d'avoir la brume épaisse. C’est aussi la saison des fleurs de pêchers à Sapa.

Sapa

Moment à éviter d’y aller :

Ce sont les jours fériés au Vietnam selon le calendrier solaire: 30 Décembre à 1 Janvier (C’est mieux d’éviter le Nouvel An solaire); de 29 Avril à 2 Mai; 1 Septembre à 3 Septembre; …Le reste de l’année, il vaut mieux d’éviter les week – ends car il y a trop de monde à Sapa.

Les raisons pour aller à Sapa:

Dans les années 1940, les Français avaient planifié Sapa en une idéale station climatique. Il y avait tout: un système hydroélectrique, stations d’eau, le palais du gouverneur général, le trésor, ONF, un réseau routier et surtout plus de 200 villas de style occidental au coeur de la ville, situées entre les forêts de pêchers et de pins. Ce qui a fait de Sapa une image d’une ville européenne en Asie.

Sapa a beaucoup de beaux paysages naturels tels que la cascade d’Argent de 200 m de haut, le pont en rotin, un vestige historique des ethnies minoritaires. La Porte du Ciel est le point le plus élevé qui peut être atteint par la route pour contempler le sommet du Fansipan, la forêt de bambous, la grotte de Ta Phin, le champ des roches préhistoriques de Sapa situant dans la vallée de Muong Hoa… Le Mont de Ham Rong (la Mâchoire du Dragon) ou le jardin botanique dans la ville de Sapa.

Jardin Ham Rong a été construit selon le terrain naturel du pic de la Mâchoire du Dragon. Pour le visiter, les voyageurs doivent monter un long chemin avec des milliers de marches en pierre. A chaque niveau atteint, les différentes scènes vous sont exposées: le jardin des orchidées, la forêt des pêchers, le jardin des signes zodiacaux vietnamiens, l’espace culturel des ethnies locales de Sapa et les alentours.... le dernier point est le point culminant du sommet de Ham Rong, un observatoire, d’ici, vous pouvez avoir une vue panoramique sur toute la ville de Sapa.

Sapa se trouve pas loin du sommet Fansipan à 3 143 m d’altitude sur le massif de Hoang Lien où les scientifiques ont répertorié de nombreuses espèces d’oiseaux, de bois et animaux précieux tels que les perdrix, les chevreuils, les ours noirs, les singes, 136 espèces d’oiseaux, 56 espèces de mammifères et 553 espèces d’insectes. Parmi lesquelles il y a 37 espèces de mammifères enregistrées dans le livre rouge du Vietnam.

Le Magazine américain Travel and Leisure vient de présenter les 7 plus belles et majestueuses rizières en terrasse de l’Asie choisies par ses lecteurs. Les rizières de Sapa ont l’honneur d’être une de ces merveilles.

La beauté de ces dites rizières en terrasse au Vietnam a été nommée par le célèbre site d’internet de Mother Nature comme l’une des 30 plus belles destinations dans le monde.

Ces rizières de Sapa sont le chef-d'œuvre des travaux des habitants de la vallée que tous les visiteurs saluent chapeau bas et admirent, bouche bée... Ces terrasses, se succédant les unes des autres du pied jusqu’au sommet des montagnes couvertes de nuages blancs sont comparées à l’image d’une échelle géante liant le ciel et la terre. C’est une destination spécialement attirante à Sapa.

Étant une région de montagne, Sapa est doté d’un climat différent des autres endroits du Vietnam. Ce qui fait qu’il n’y a qu’une récolte de riz par an durant de l’été jusqu’à l’automne, soit du mois de juin au mois d’octobre chaque année. Il s’agit de la plus belle période pour mener une visite de Sapa afin de contempler mes magnifiques rizières mures aux couleurs jaunes du soleil matinal.

Sapa

Créés depuis des siècles et créées par les mains acharnées des minorités ethniques Hmong, Dao, Zay…vivant tout au long de la vallée, les terrasses sont omniprésentes dans la vallée mais les plus remarquables sont celles de Ta Van – Hau Thao - Lao Chai dans la vallée de Muong Hoa avec une superficie totale de près de 1000 ha.

En particulier, il y a 196 anciens blog de pierres sculptées de nombreuses formes étranges des résidents il y a des milliers d’années auparavant que les archéologues ont encore du mal à déchiffrer. Ce champ a été classé à la liste des monuments nationaux du Vietnam.

Sapa est le royaume des fruits et des fleurs comme les pêches, pêche jaune, prune pourpre, prune, poire…et des fleurs de pêchers, chrysanthèmes, roses... surtout la fleur de l’Immortalité...Sapa s’avère la mosaique des 6 ethnies vivant ensemble dans la vallée comme les H’Mongs noirs, les Dao, les Zay, les Tay et les Xapho. Une fois visité Sapa, vous serez aux premiers loges pour admirer les plus belles tenues de ces minorités au jour du marché hebdomadaire.

Chaque ethnie a une culture différente, un costume différent, un patois à part et les traditions propres à eux…engendrant une diversité culturelle très riche et mystérieuse qui n’existe qu’à Sapa.

1. Les H’Mongs: Il s’agit d’un groupe ethnique le plus important de Sapa. Ils comptent environ 53 % de la population locale. Dans le passé,  ce fussent des paysans très forts des plantations du riz le long du Yangsté en Chine. Ils sont passés la frontière pour immigrer au Nord du Vietnam suite à un conflit avec les Hans. Leur présence à Sapa, répartie essentiellement autour du massif de Hoang Lien, remonte à 300 ans auparavant.

2. Les Dao: Les Dao rouges sont en deuxième position après les Mongs en termes de population à Sapa. Également originaire du Yunnan en Chine, les Dao rouges de Sapa sont une partie des groupes Dao immigrés au Vietnam durant le XIII siècle jusqu’aux années 40 du siècle dernier. Ils vivent dans les plus grandes communes de Ta Phin, Nam Cang, Suoi Thau, Trung Chai…du disrict de Sapa.

Sapa

3. Les Tay: Après les Hmong et les Dao, les Tay sont la troisième population de Sapa. Présents au Vietnam depuis assez tôt, depuis sans doute le premier millénaire avant J.-C. C’est l’un des peuples de la famille linguistique Tay-Thai. Ce groupe linguistique s’étend dans une longue bande de terre du Sud de la Chine au Nord et au Nord-Ouest du Vietnam, au Laos, en Thaïlande, en passant par la Birmanie, et même en Inde il y a aussi un groupe de San, de cette famille de langue Tay-Thai. A Sapa, ils vivent essentiellement dans certains villages du Sud comme Ban Ho, Sai Nam, Thanh Phu, Thanh Ho… où ce sont des vallées moins rocheuses, plus fertiles avec plusieurs ruisseaux et rivières, propices à la pêche et à la culture du riz.

4. Les Zay: C’est aussi une branche des ethnies de la famille linguistique de Tay-Thai, vivant principalement dans les hautes montagnes du nord du Vietnam. Ils ne comptent 25000 personnes au Vietnam et à Sapa ils ne représentent que 2% de la population, peuplant dans la vallée autour des villages Ta Van et Lao Chai. Tout comme les autres ethnies de la vallée, ils pratiquent la culture du riz une fois par an. Après le Tet – Nouvel An, ils organisent une cérémonie intitulée Gioong Pooc, littéralement: Descente dans les champs, au mois de Janvier afin de demander à Dieu une belle année avec une bonne récolte.

5. Les XaPho: Appartenant à la famille des Phu La dont la population n’est que de 4000 personnes au Vietnam. Ils y sont très peu nombreux, vivant dans les villages les plus éloignés de la ville où l’accès se fait difficilement. A nos jours, certaines personnes de cette ethnie à Sapa utilisent toujours le patois ou gardent encore leur langue maternelle de la famille Sino-tibétaine.

Nos prestations à Sapa:

Généralement, à Sapa, nous proposons des balades à pieds faciles à tout le monde dans les deux vallées habitées par les ethnies: Balade à Ta van et Ta phin après 10 minutes de voiture du bourg de Sapa.

Des trekkings (randonnées) sont aussi proposés aux voyageurs ayant la bonne condition physiques pendant de la moitié de la journée à 4 jours avec la nuit chez l’habitant. Plusieurs niveaux de trekkings sont disponibles: Faciles, moyens, difficiles…à votre choix. Vous pouvez nous contacter pour avoir plus de détails.

Sapa développe bien son tourisme communautaire. Plusieurs familles locales sont équipées: Toilette, salle de bain, couchette… pour accueillir les voyageurs. Si non, au centre de Sapa, il y toutes sortes d’hôtels: Pensions familiales, de petits hôtels locaux aux hôtels de toute classe.

Souvent, de Sapa, nous proposons l’excursion vers les marchés des ethnies: Marché de Coc ly (mardi), Cao son (Mercredis), Lung Khau Nhin (Jeudi), Can cau (Samedis), le marché de Bac Ha ou le plus grand et le plus coloré marché autour de Sapa.

Sapa

Comment se rendre à Sapa?

Sapa est accessible en route de Hanoi (une journée avec l’ancienne route, 5h-6h de conduite avec la nouvelle autoroute), Dien Bien Phu (une journée), de la ville frontalière Lao cai avec la Chine (1h15), du lac Thac Ba (4h)…

Si non, pour les voyageurs qui ont peu de temps, Guide du Vietnam vous propose le trajet entre Hanoi et Lao cai en train de nuit climatisé, propre, sécurisé…Vous pouvez choisir la cabine à 4 ou à 2 couchettes…

Choses à éviter :

En ce moment – là, la ville de Sapa est chamboulée par les chantiers de construction. Donc, elle a perdu son charme. Pourtant, les alentours représentent les intérêts à ne pas manquer. Donc, si le confort ne vous pose pas de problème, nous n’allons pas passer par la ville mais directement aux villages des ethnies. Nous allons passer au moins une nuit chez l’habitant avec les conforts simples mais propres pour découvrir sa beauté splendide…Vous pouvez nous écrire à: info@guideduvietnam.com pour avoir plus de détails gratuits sur Sapa.

Autre articles

Beauty style back to top